Crypto tax illustration

Comment déclarer ses cryptos aux impôts

Ce guide vous présente le fonctionnement de la fiscalité des cryptos en Suisse, France, Belgique et Allemagne, et comment déclarer vos cryptos aux impôts dans ces pays.

Publié le 22 mars 2023, m
M
is à jour le 30 janvier 2024

Avertissement : Le contenu de cette page est uniquement proposé à titre informatif et ne constitue pas un conseil légal ou fiscal. Pour un conseil fiscal et tout autre service en lien, nous vous invitons à vous adresser à un professionnel. Aussi, nous nous efforçons de garder ces informations à jour mais nous ne pouvons pas le garantir étant donné que les pratiques fiscales de chaque pays peuvent changer à notre insu. Nous déclinons toute responsabilité pour toute décision ou action prise sur la base des informations présentées sur cette page.


Suisse

En Suisse, vous devez déclarer le montant de toutes les cryptomonnaies (NFTs inclus) que vous possédez, où qu'elles soient stockées et ceci sans exception.

Ce que vous devez déclarer est le montant de chaque crypto détenue au 31 décembre et sa valeur en CHF à la même date. L'administration fiscale suisse fournit cette valeur pour les principales cryptos ici, pour les autres vous devrez la trouver vous-même (vous pouvez facilement le faire sur Kraken ici).

En principe, il est accepté de déclarer la valeur totale de l'ensemble de vos crypto-actifs sans déclarer le détail.

Où déclarer ses cryptos

En Suisse, la déclaration d'impôt s'effectue au niveau cantonal et chaque canton fournit son propre outil de déclaration. Les outils de certains cantons auront une section dédiée aux cryptomonnaies (comme Vaud), auquel cas il vous suffira de l'utiliser. Pour les cantons où ce n'est pas le cas, il vous faudra soit déclarer vos cryptos dans la section dédiée à la fortune, soit dans la section dédiée aux titres. Si vos cryptos génèrent un rendement (staking, mining, etc.), vous devrez les déclarer dans la section dédiée aux titres.

Imposition des plus-values

Les plus-values réalisées par des particuliers sont exemptées d'impôt en Suisse. Toutefois, si vous sortez du cadre de l'investisseur occasionnel vous pouvez être considéré par les impôts comme un professionnel et de tomber ainsi dans la catégorie "activité lucrative indépendante", et d'être donc imposé en fonction. De nombreux facteurs entrent en compte pour cette qualification et il n'y a pas de réponse unique sur son fonctionnement. Toutefois, l'administration fiscale va généralement regarder le nombre d'opérations que vous effectuez par jour, si vous empruntez des fonds et utilisez des leviers pour trader, et si les profits de cette activité sont la principale source de financement de votre train de vie. Plus d'informations sont disponibles sur ce processus de qualification dans la circulaire fédérale no.36.

Comment faire si vous n'avez jamais déclaré vos cryptos ?

Si vous devez convertir une somme importante de cryptos en fiat (pour acheter une maison par exemple), vous devrez justifier l'origine de ces fonds et leur conformité fiscale. Si vous ne les avez jamais déclarées, vous pouvez choisir de faire une procédure de dénonciation spontanée qui vous épargnera toute amende, bien que vous devrez bien entendu régler les impôts et intérêts passés rétroactivement. Cette procédure est un joker qui ne peut être utilisé qu'une seule fois.

Déclarer des MPS

Un token MPS est une action de Mt Pelerin Group SA. Vous devez donc le déclarer comme vous le feriez pour n'importe quelle autre action d'une société non-cotée.

Chaque année, nous communiquons par e-mail à nos actionnaires enregistrés la valeur fiscale du MPS, qui est déterminée par l'administration fiscale de notre canton. Cette valeur doit être utilisée pour déclarer vos MPS dans la section "actions" ou "titres" de votre déclaration d'impôt.

Astuces

  • Vous pouvez exporter vos transactions crypto-fiat effectuées avec Mt Pelerin en format PDF ou CSV dans Bridge Wallet dans l'onglet Activité > Off chain de l'app.
  • Vous pouvez exporter vos transactions crypto-crypto depuis la plupart des block explorers.
  • Prenez un capture d'écran de vos possessions crypto au 31 décembre. Pour l'écosystème Ethereum, vous pouvez le faire en une fois en entrant votre adresse publique dans Zapper.xyz (gratuit et sans inscription).

Besoin d'aide pour votre déclaration suisse ?

Complétez le formulaire ci-dessous pour une consultation gratuite sur vos impôts avec le cabinet de conseil CLARK :


France

Le régime fiscal français pour les cryptomonnaies en vigueur depuis le 1er janvier 2019 via la loi PACTE PLF impose les profits réalisés lorsqu'une cryptomonnaie est convertie en devise fiat (EUR, CHF, etc.) ou plus généralement, lorsqu'elle est échangée contre autre chose qu'une cryptomonnaie (achats de biens et de services) à un taux fixe de 30% appelé “Prélèvement forfaitaire unique” ou flat-tax.

Les opérations crypto-crypto ne sont pas imposées, y compris les opérations en stablecoin. Seules les transactions crypto vers fiat, biens ou services que vous avez effectuées pendant l'année doivent être déclarées et vous serez uniquement imposé si le solde final de vos pertes et profits est positif.

Étant donné qu'il peut être particulièrement pénible de conserver un registre de toutes vos opérations crypto-fiat nous vous recommandons d'utiliser Waltio, une plateforme qui vous aidera à automatiser la plupart de votre déclaration d'impôt en France.

Comment ça marche :

  1. Créez un compte Waltio en utilisant ce lien.
  2. Utilisez le code de parrainage MTPELERIN<3 pour bénéficier de 10% de réduction.
  3. Exportez vos transactions dans Bridge Wallet en allant dans Activité > Off chain > Relevé de transactions, sélectionnez les dates voulues puis cliquez sur "Générer CSV".
  4. Importez le fichier CSV dans Waltio, puis suivez les instructions (vous trouverez un tutoriel complet sur l'utilisation de Waltio ici).

Déclarer des MPS

Pour ce qui concerne les actions, la France applique le même principe d'imposition des gains, avec en plus l'imposition des dividendes reçus. Étant donné que le MPS ne paie pas encore de dividende, vous pouvez simplement ignorer cet aspect. Ce qu'il vous faudra donc déclarer sont les profits réalisés en vendant des MPS et en ayant converti ces gains en fiat.

Notes

  • Vous pouvez obtenir le relevé de vos transactions Mt Pelerin dans Bridge Wallet même si vous avez utilisé notre service via notre site web ou un autre site web.
  • Waltio a besoin de l'intégralité de vos transactions pour fonctionner, sélectionnez ainsi en date de début la date de votre première transaction avec nous.
  • Il est important de télécharger le fichier au format anglais pour qu'il soit correctement supporté par Waltio.
  • Assurez-vous d'exporter le fichier au format CSV, Waltio ne supporte pas le format PDF.

Astuces

  • Si vous avez converti pour moins de €305 en fiat sur une année, vos gains ne seront pas imposés.
  • Les opérations crypto vers stablecoin ne sont pas imposables.
  • Mt Pelerin n'est pas un compte d'actifs numériques détenu à l'étranger, mais un service de change.

Liens utiles


Belgique

À l'heure actuelle, la Belgique n'a pas encore de réglementation claire sur l'imposition des cryptomonnaies. Le principe général est que les profits réalisés sur des cryptomonnaies sont imposables, mais cela dépendra dans laquelle de ces 3 catégories l'administration fiscale vous mettra :

  • L'investisseur occasionnel : Si vous investissez dans les cryptos de temps en temps avec des petits montants, vos gains ne seront pas imposés. Toutefois, les gains provenant de revenus passifs (staking, farming, lending) seront imposés à 30%. Malheureusement, cette qualification est entièrement à l'appréciation de l'administration fiscale.
  • Le spéculateur : Si vous tradez fréquemment et réalisez des profits conséquents, vos gains seront imposés à 33% et vos gains de revenus passifs (staking, farming, lending) seront imposés à 30%.
  • Le trader professionnel : Si investir dans les cryptos est votre principale source de revenu, vous tomberez dans cette catégorie et vous devrez déclarer votre activité en tant qu'indépendant avec toutes les charges sociales que cela implique. Vos gains seront imposés entre 25% et 50% selon votre chiffre d'affaire.

Bien que ce point n'ait pas encore été clarifié, la Belgique ne devrait en principe imposer que les gains convertis en fiat, tout comme la France.

Étant donné qu'il peut être particulièrement pénible de conserver un registre de toutes vos opérations crypto-fiat nous vous recommandons d'utiliser Waltio, une plateforme qui vous aidera à automatiser la plupart de votre déclaration d'impôt en Belgique.

Comment ça marche :

  1. Créez un compte Waltio en utilisant ce lien.
  2. Utilisez le code de parrainage MTPELERIN<3 pour bénéficier de 10% de réduction.
  3. Exportez vos transactions dans Bridge Wallet en allant dans Activité > Off chain > Relevé de transactions, sélectionnez les dates voulues puis cliquez sur "Générer CSV".
  4. Importez le fichier CSV dans Waltio, puis suivez les instructions (vous trouverez un tutoriel complet sur l'utilisation de Waltio ici).

Notes

  • Vous pouvez obtenir le relevé de vos transactions Mt Pelerin dans Bridge Wallet même si vous avez utilisé notre service via notre site web ou un autre site web.
  • Waltio a besoin de l'intégralité de vos transactions pour fonctionner, sélectionnez ainsi en date de début la date de votre première transaction avec nous.
  • Il est important de télécharger le fichier au format anglais pour qu'il soit correctement supporté par Waltio.
  • Assurez-vous d'exporter le fichier au format CSV, Waltio ne supporte pas le format PDF.

Allemagne

En Allemagne, les profits provenant des cryptomonnaies sont imposables. Selon le ministère fédéral des finances, les cryptomonnaies comme le Bitcoin ou l'Ethereum ne sont pas considérées comme des moyens de paiement officiels, mais sont classées comme "autres actifs économiques". L'imposition des profits crypto est donc similaire à celle des profits réalisés sur des actions. Toutefois, l'impôt anticipé final ne s'applique pas aux profits crypto. Seul l'impôt sur le revenu s'applique, qui varie pour chaque individu selon son revenu et peut monter jusqu'à 42%. Aussi, la "majoration de solidarité" et l'impôt ecclésiastique peuvent être dûs.

Sources : Wendl & Köhler, Wirtschaftslexikon Gabler

Une autre particularité de l'imposition des cryptomonnaies selon le droit allemand est que le trading de cryptos est considéré comme une transaction de vente privée, comme le serait une transaction d'or ou d'une œuvre d'art. Ainsi, il existe une période dite de spéculation d'un an. Si vous détenez une crypto pour au moins un an, les profits de sa vente seront exemptés d'impôt.

Source : Wendl & Köhler

Il y a également une exemption de €600 par an : si le profit de la vente d'une crypto est de moins de €600, il ne sera pas imposé. Si le profit dépasse les €600, l'impôt sur le revenu sera dû sur l'intégralité du profit réalisé.

Source : WirtschaftsWoche

Où déclarer ses cryptos

Dans la déclaration d'impôt, les pertes et profits liés aux cryptos doivent être déclarés dans l'annexe "SO" (autre revenu). Les dates d'achat et de vente devront y être renseignées, ainsi que les coûts d'achat et de vente et les pertes et profits. Les pertes peuvent être déduites des gains sur une même année.

Fiscalité des NFTs

En tant qu'investisseur privé, la même règle s'applique à la vente de NFT qu'à la vente de cryptomonnaie : si le profit de la vente d'un NFT est de moins de €600 ou si la vente a été effectuée un an ou plus après son achat, les profits ne sont pas imposables.

Toutefois, si vous avez créé un NFT vous-même et l'avez vendu sur une marketplace NFT, les profits peuvent être considérés comme un revenu artistique et donc sujets à l'impôt sur le revenu. Si le profit dépasse un certain montant, la TVA est due en plus. Un artiste NFT peut cependant bénéficier de la règle sur les petites entreprises tant qu'il n'a pas gagné plus de €22'000 l'année précédente et pas plus de €50'000 l'année en cours. Dans ce cas, la TVA ne s'applique pas et les artistes sont également exemptés de taxe professionnelle.

Source : GTK

Staking et impôts

Par le passé, les cryptomonnaies mises en staking n'étaient exemptées d'impôt que si elles étaient détenues pendant au moins 10 ans. Le ministère fédéral des finances a toutefois révoqué cette règle, ce qui veut dire que la même période d'un an décrite ci-dessus s'applique aux cryptos mises en staking pour pouvoir être exemptées d'impôt.

Source : PC Magazine